30 mai 2017

Riga, capitale de l'art nouveau

riga art nouveau district alberta iela rue albert Mikhaïl Eisenstein
Riga est incontestablement la capitale de l'art nouveau. Nulle part ailleurs on ne trouve une aussi forte concentration de bâtiments relevant de ce courant architectural dans le monde. Imaginez un peu : 40 % des bâtiments du centre sont de style art nouveau ! Tout un quartier est d'ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO du fait de cette particularité. Inutile de dire que c'était LA raison principale de mon voyage. Et si j'ai eu du mal à être charmée par le reste de la ville, de ce côté-ci, je n'ai pas du tout été déçue. Vous aurez l'embarras du choix pour profiter de l'expérience art nouveau à Riga, que ce soit simplement vous promener le nez en l'air, déjeuner dans un café décoré dans ce style ou réserver un tour spécial pour en apprendre plus.

Avant de commencer, une petite introduction à l'art nouveau letton. À Riga il se décline en trois courants distincts (Wikipédia en ajoute un quatrième mais ma guide ne m'en a pas parlé et d'un point de vue personnel je trouve qu'il s'en éloigne trop alors passons-le sous silence...) :
- décoratif : le plus classique, et le premier à apparaître à Riga ; souvent, ce sont juste les façades qui ont été redécorées dans ce style, sans que le bâtiment en entier ait été pensé "art nouveau" (donc pas de symétrie à l'intérieur par exemple ou des fenêtres desservant plusieurs appartements). Ce sont bien souvent les bâtiments les plus flamboyants mais pas forcément les plus représentatifs de la majorité d'entre eux.
- vertical : comme son nom l'indique, ses représentations se caractérisent par une composition plus verticale dans ses lignes, les éléments décoratifs s'incorporant dans cette verticalité et se faisant sinon plus rares, du moins moins abondants. Cette fois, souvent, les bâtiments ont été bâtis de A à Z et l'agencement intérieur reflète l'extérieur.
- romantisme national : peut-être le plus typique à Riga, il incorpore des éléments traditionnels et du folklore letton, dans une envie de célébrer l'élan patriotique qui apparaît à cette époque. Il se caractérise notamment par l'utilisation de matériaux naturels, comme le bois.
À noter que bien souvent un bâtiment ne se rattache pas à un seul genre, mais des éléments de un, deux ou même des trois courants se trouvent mélangés (tout simplement parce que ces courants ont cohabité durant la quinzaine d'années qui vit l'âge d'or de l'art nouveau à Riga), ce qui fait que parmi la centaine de bâtiments que l'on peut croiser à Riga, pas un ne ressemble à son voisin.

Maintenant que les bases ont été posées, entrons dans le vif du sujet.


Faire un tour spécial


riga art nouveau vieille ville old town centre historique
Kalēju iela 23, dans le centre historique.

Plusieurs compagnies proposent des tours quotidiens permettant de partir à la découverte de l'art nouveau à Riga : j'ai effectué celui organisé par Smile Line, qui est présenté sur le site de l'office de tourisme, et qui se tient tous les jours à 15 h (coût : 18 €, durée : deux heures environ ; point de départ sur la place de l'hôtel de ville) ; la compagnie EAT en organise également, cette fois les matins : à défaut de vous pouvoir vous recommander le tour en lui-même, j'ai effectué un autre circuit avec eux et la compagnie a toute ma sympathie (coût : 10 €).

riga art nouveau district alberta iela rue albert Mikhaïl Eisenstein
Alberta iela 13 : toute la symbolique derrière les éléments de la façade est particulièrement intéressante et reflète l'état d'esprit alors très noir de son architecte, Mikhaïl Eisenstein.

Figurez-vous que je n'en avais encore jamais fait, dans quelque ville que ce soit. Je me suis dit que c'était la bonne occasion, vu le nombre de bâtiments qu'on y trouve : certainement cela me permettrait de voir peut-être les plus importants, ou d'autres plus confidentiels. Il se trouve en fait qu'avec ma visite la veille du centre historique et le matin même du quartier (pour profiter du soleil), j'avais déjà vu la grande majorité des bâtiments qui furent couverts par le circuit : il est donc plutôt facile de s'en passer si c'est juste une question de voir les principaux immeubles. Mais cette visite s'est révélée passionnante, et incontournable, sur deux points.

riga art nouveau district alberta iela rue albert
Alberta iela 4 : admirez les fenêtres, il n'y a pas un étage semblable et pourtant c'est parfaitement harmonieux ! Pour l'anecdote, l'immense fenêtre ovale centrale dessert deux appartements différents et trois pièces.

Le premier, c'est bien évidemment pour appréhender le mouvement art nouveau à Riga et ses particularités : ses racines et son développement, ses architectes majeurs, ses caractéristiques... mais également pour comprendre la symbolique derrière tous les ornements, le choix des décors, des couleurs... Les décors art nouveau ne sont pas que là pour faire joli (c'est l'une des particularités du courant : le sens et l'utilité derrière chaque ornement, derrière chaque choix architectural), ils racontent aussi des choses : certaines facilement compréhensibles (harmonie avec la nature) mais d'autres sont propres à chaque bâtiment, chaque architecte. Comme ce propriétaire qui a décidé de faire symboliser son commerce avec l'Asie par des sculptures ; comme Eisenstein qui décida de se venger de commentaires désobligeants d'un confrère en faisant figurer son visage, entourée de celui de sa femme et de sa maîtresse, au-dessus du portillon d'entrée d'un de ses immeubles. À moins de vous procurer un épais ouvrage sur l'art nouveau à Riga, vous n'aurez jamais ce genre d'anecdote facilement à portée de clic ou dans un guide de voyage quelconque. C'est donc particulièrement indispensable si l'on veut aller au-delà du simple aspect esthétique.

riga art nouveau district dragons
Antonijas iela 8, la maison des dragons.

Le second est plus personnel : j'ai eu la chance d'avoir le droit à une visite "privée", tout simplement parce que personne d'autre que moi n'a réservé le tour ce jour-ci. Résultat, j'ai eu l'opportunité de découvrir la décoration intérieure de quelques immeubles : car, contrairement à Ljubljana par exemple, l'art nouveau se retrouve également au sein des bâtiments, dans les halls d'entrée, dans les montées d'escalier, jusque dans les ascenseurs. Une sacrée chance ! Inutile de dire que j'en ai pris plein la vue : ma guide a été vraiment adorable sur ce coup-ci, à piquer des sprints derrière les habitants pour se faufiler derrière eux ! Quelque chose d'impensable si on avait été vingt ou trente, comme les groupes de touristes que l'on croisait régulièrement dans le coin (l'un des gros désavantages du quartier, surtout autour des rues phares : pour les éviter, mieux vaut s'y promener le matin, lorsque je l'ai fait je n'en ai croisé aucun).

riga art nouveau université art
Les superbes vitraux de l'université des arts de Riga.

riga art nouveau vieille ville old town centre historique intérieur
Exemple de décor art nouveau, dans le bâtiment situé Smilšu iela 2, dans le centre historique.


Visiter le musée art nouveau


riga art nouveau district musée museum
riga art nouveau district musée museum
Le musée incontournable pour tous les amateurs d'art nouveau : après l'avoir visité, vous ne voudrez plus jamais repartir ! Après mon passage, mon rêve d'avoir un appartement décoré dans ce style s'en est retrouvé renforcé au centuple... Mais je m'égare : ce musée est situé dans l'ancien appartement occupé par Konstantīns Pēkšēns, l'un des plus fameux architectes art nouveau lettons. Il y habita de sa construction, en 1903, jusqu'en 1907. L'intérieur de cette époque a été rénové juste avant l'ouverture du musée et le mobilier reflète ce que l'on trouvait dans les intérieurs lettons bourgeois au début du XXe siècle. Le ton est donné dès l'entrée de l'immeuble avec cet escalier absolument splendide que l'on doit à Janis Rozentāls.
riga art nouveau district musée museum
riga art nouveau district musée museum
riga art nouveau district musée museum
Le musée comporte deux niveaux. Le premier, c'est l'appartement en lui-même. On déambule dans une enfilade de pièces, chacune s'accompagnant d'une petite plaquette (disponible en plusieurs langues, dont en français) qui explique ses caractéristiques : rénovations, mobilier, anecdotes... La première pièce est sans doute l'une de mes préférées, un immense salon avec une petite alcôve illuminée d'une grande baie vitrée, le tout dans des tons délicats de bleus, avec une frise de marguerites et des élégantes moulures au plafond.
riga art nouveau district musée museum
riga art nouveau district musée museum   riga art nouveau district musée museum
Vient ensuite un élégant salon vert et sa frise décorée de noisettes : l'art nouveau letton s'est beaucoup inspiré des symboles nationaux. La particularité du musée ? Vous y croiserez les employé(e)s dans des costumes d'époque ! C'est amusant de voir les traditionnels "gardiens" en belles robes longues typiques du début 1900.
riga art nouveau district musée museum
riga art nouveau district musée museum
Autre pièce remarquable, la salle à manger, avec son ambiance rose : il faut admirer les vitraux de la grande fenêtre, les décorations au plafond, l'élégant drapé des lourds rideaux verts, sans oublier le mobilier.
riga art nouveau district musée museum
riga art nouveau district musée museum
riga art nouveau district musée museum
riga art nouveau district musée museum   riga art nouveau district musée museum
Détail de deux frises murales.
riga art nouveau district musée museum
riga art nouveau district musée museum
La décoration art nouveau s'invite jusque dans les pièces plus fonctionnelles, comme la cuisine, avec son délicat décor mural rappelant du carrelage. Tout est vraiment pensé jusque dans les moindres détails, le moindre petit objet insignifiant, rendant le tout harmonieux et homogène.
riga art nouveau district musée museum   riga art nouveau district musée museum
Enfin, à l'étage inférieur, se trouve un espace interactif, avec un court film qui présente une histoire rapide du mouvement art nouveau à Riga mais, surtout, des cartes interactives qui regroupent toutes les réalisations disséminées aux quatre coins de la ville de l'architecte Pēkšēns. C'est le moment de sortir carnet et crayon et de noter tous les endroits à aller visiter ! Il y a d'ailleurs à chaque fois un rapide historique et quelques infos sur les particularités remarquables des bâtiments : rien que cette partie nécessiterait des heures pour tout couvrir attentivement. Sur un registre plus léger, un atelier photographique est également installé, où il est possible de se faire prendre en photo en tenue d'époque.
riga art nouveau district musée museum
Art nouveau museum
Alberta street 12
Rīga
Entrée : 9 €
1,5 € de droit pour prendre des photos


Faire quelques emplettes


riga art nouveau district boutique shop
Juste en face du musée on trouve une petite boutique entièrement tournée vers l'art nouveau : bijoux d'inspiration plus ou moins proche, divers livres et brochures en différentes langues, objets de décoration (de la vaisselle aux housses de coussins, en passant par des posters et des appliques lumineuses) et babioles diverses (savons, cartes postales, sous-verre, etc.). C'est une véritable caverne d'Ali Baba, il y a vraiment de tout, des breloques à des prix modiques aux objets plus onéreux. Ça vaut au moins la peine d'y passer en coup de vent. Et si vous ne pouvez pas vous rendre à Riga, leur site Internet expédie partout dans le monde.

Art nouveau Riga
Strēlnieku iela 9
Rīga
Ouvert 7 jours sur 7.



Se restaurer dans un décor typique


Art Café Sienna


riga art nouveau district café art sienna
Toujours dans le même coin, à quelques mètres du musée, se trouve le Art Café Sienna, qui se présente comme le café art nouveau de la ville. Inutile de dire que je ne pouvais pas y échapper : le décor est un peu trop surchargé pour être uniquement d'inspiration art nouveau mais, au milieu des fauteuils recouverts de velours, des imposants lustres et des livres d'art à portée de main, on en retrouve des touches, comme ce superbe paravent décoré de tableaux d'Alphonse Mucha. Dans l'ensemble, ça reste quand même très réussi, on se sent plongé à une autre époque et on se prend un peu pour le gratin du début du XXe siècle. Car soyons honnête : les prix sont affolants. Chocolat à 7 €, thé entre 7 et 17 €, café à 5 € en moyenne, idem pour les pâtisseries... Par contre, tout y est vraiment délicieux : rarement j'ai bu un chocolat aussi bon et mon gâteau aux pommes était très raffiné. À vous de voir si le prix en vaut la chandelle !
riga art nouveau district café art sienna   riga art nouveau district café art sienna
riga art nouveau district café art sienna
riga art nouveau district café art sienna
Art Cafe Sienna
Strēlnieku iela 3
Rīga

Restaurant Alberta 13


De retour dans la rue Alberta, au numéro 13 qui fait l'angle, se trouve le bien nommé restaurant Alberta 13. Les photos sur leur site Internet annoncent la couleur : pour le coup, le décor art nouveau est beaucoup plus authentique qu'au Art Café Sienna. Malheureusement il était fermé lors de mon passage et je n'ai pas eu l'occasion d'y manger (l'un de mes plus grands regrets de mon séjour). C'est d'autant plus dommage que les prix sont vraiment tous petits. Leur site annonçait une réouverture en avril, j'espère que ça a été le cas !


Se balader le nez au vent


Il y a fort à parier que, même sans préparer un itinéraire particulier, vous croisiez des spécimens d'art nouveau tout en vous baladant dans la ville. Mais si vous n'avez pas envie non plus d'errer pendant des heures au petit bonheur la chance pour espérer voir de beaux exemples d'art nouveau, voici quelques rues à ne pas manquer et les réalisations qui m'ont le plus marquée (quand j'ai pu les prendre entre deux averses !).

Dans la vieille ville


riga art nouveau vieille ville old town centre historique
Smilšu iela est l'une des rues avec les plus belles réalisations art nouveau, et des trois styles, dans le centre historique. Au numéro 2 (que l'on doit à Pēkšēns), la sculpture féminine au milieu de la façade a été élue "plus belle femme de Riga". À l'angle avec Vaļņu iela, on retrouve également un autre exemple d'art nouveau.
riga art nouveau vieille ville old town centre historique intérieur
Autre vue de l'intérieur du n° 2.
riga art nouveau vieille ville old town centre historique
Autre exemple au n° 6.
riga art nouveau vieille ville old town centre historique
Au numéro 8 on trouve le bâtiment dont je vous parlais plus haut avec les sculptures symbolisant le commerce de son propriétaire avec l'Asie. 

Dans les rues entre la cathédrale et la place Līvu se trouvent également de nombreuses réalisations : 
- sur la place en elle-même se situe la célèbre maison du chat noir, mais elle reste assez sobre par rapport aux autres ; juste à côté on trouve un immeuble un peu plus décoré ;
- au bout de la Amatu iela, donnant sur la place, on trouve également deux autres bâtiments remarquables (The Great Guild, une salle de concert, et un bâtiment administratif).
riga art nouveau vieille ville old town centre historique
Šķūņu iela 12/14, certainement l'un de mes bâtiments préférés. Dommage que la rue soit si étroite, on ne peut pas bien admirer la profusion de détails.
riga art nouveau vieille ville old town centre historique   riga art nouveau vieille ville old town centre historique
À gauche, Jauniela 25 ; à droite, au début de la Tirgoņu iela.
riga art nouveau vieille ville old town centre historique
Kaļķu iela 12/14 : il faut lever bien haut les yeux pour apercevoir les détails au sommet du bâtiment haut et étroit.
riga art nouveau vieille ville old town centre historique ambassade italie
L'ambassade italienne, Teātra iela 9.

Autre rue, non loin, où on trouve plusieurs bâtiments : Audēju iela.

Dans le "Art Nouveau District"


Il y a plusieurs rues absolument immanquables, la première est la très courte Alberta iela, pour moi l'une des plus belles rues de Riga : il n'y a quasiment que des bâtiments art nouveau, tous de styles différents, les plus sobres (côté impair) faisant contrepoint aux plus extravagants (côté pair). Un régal. (Tous les bâtiments de cette rue présentés en photo sont de Mikhaïl Eisenstein, sauf les numéros 9 et 12, qui sont de Konstantīns Pēkšēns).
riga art nouveau district alberta iela rue albert
Alberta iela 2a.
riga art nouveau district alberta iela rue albert
Alberta iela 4.
riga art nouveau district alberta iela rue albert
Alberta iela 8.
riga art nouveau district alberta iela rue albert musée
Alberta iela 12, qui abrite le musée.
riga art nouveau district alberta iela rue albert Mikhaïl Eisenstein
Autre vue du Alberta iela 13.
riga art nouveau district alberta iela rue albert Mikhaïl Eisenstein
riga art nouveau district alberta iela rue albert Mikhaïl Eisenstein
Intérieur du Alberta iela 13.
riga art nouveau district alberta iela rue albert
Alberta iela 2.
riga art nouveau district alberta iela rue albert
Alberta iela 9.
riga art nouveau district
Perpendiculaire à la Alberta iela, au début, autre exemple dans la Antonijas iela, au numéro 11, en face de la maison des dragons.
riga art nouveau district
La Strēlnieku iela, où se termine Alberta iela, possède aussi quelques bâtiments remarquables comme le n° 4 (de Mikhaïl Eisenstein, à nouveau).

L'autre rue est la Elizabetes iela : cette rue est beaucoup plus longue et citer tous les bâtiments serait une vraie gageure. J'ai surtout pris en photo les bâtiments en fin de rue, soit les plus proches de la Daugava, ainsi que les rues qui rayonnent autour, dès que mon œil était attiré par un décor. Mais dans l'autre sens il y a tout autant de pépite à découvrir. Dans cette rue vous avez aussi la possibilité de découvrir un intérieur facilement, car au rez-de-chaussée se trouvent des bureaux : poussez donc la porte du Elizabetes iela 45/47 et jouez les curieux !
riga art nouveau district elizabetes iela rue elizabeth Mikhaïl Eisenstein
Un îlot de trois réalisations de Mikhaïl Eisenstein : au n° 10B avec ses briques bleues resplendissantes et son paon tout en haut ; à côté, le n° 10A est beaucoup plus sobre, autant dans le décor que dans les couleurs.
riga art nouveau district elizabetes iela rue elizabeth
Juste en face, le n° 33 (ne cherchez pas de logique dans l'attribution des numéros...)
riga art nouveau district elizabetes iela rue elizabeth
Elizabetes iela 19.
riga art nouveau district elizabetes iela rue elizabeth
Elizabetes iela 17.
riga art nouveau district elizabetes iela rue elizabeth
Superbe exemple de romantisme national au Elizabetes iela 13, par Konstantīns Pēkšēns.
riga art nouveau district
L'ambassade de Russie, Kalpaka bulvāris 11.
riga art nouveau district
Ausekļa iela 4.
riga art nouveau district
Ausekļa iela 6.
riga art nouveau district
Rūpniecības iela 1 et dans le reste de la rue, du côté impair.
riga art nouveau district
Vīlandes iela 10 : tout un îlot art nouveau à découvrir juste après ce bâtiment.


Dans le centre-ville


C'est certainement le quartier que j'ai le plus arpenté mais pourtant c'est de celui-ci dont j'ai le moins de photos : il faut dire qu'ici les bâtiments sont bien moins entretenus et moins flamboyants que dans le quartier art nouveau. Et puis, la concentration ici explose, j'avoue qu'à force (sacrilège !) je commençais à me lasser de mitrailler les bâtiments (ou plutôt, disons que j'ai essayé de me raisonner, ne prenant que ceux que je trouvais particulièrement jolis ou originaux). Dans ce coin-ci de Riga, plusieurs artères sont à privilégier (attention, elles sont très longues !) :
Aleksandra Čaka iela
Brīvības iela
Lāčplēša iela
Krišjāņa Barona iela
Krišjāņa Valdemāra iela
Pour s'y retrouver, c'est globalement le quadrillage de rues juste au nord de la Elisabetes iela.
riga art nouveau district
Ģertrūdes iela, 10/12 : le bâtiment en face est également très beau (dans les tons de rose) ainsi que sur la place autour de l'église.
Brīvības iela 47 : pas l'exemple le plus parlant mais le seul du coin capturé par mon appareil.

Pour terminer, je vous ai répertorié sur une carte toutes les adresses citées dans cet article, pour une meilleure visualisation, ainsi que les trois secteurs différents où l'on trouve la plus forte concentration de bâtiments art nouveau. Comme les noms des rues en letton ne sont pas toujours faciles à se rappeler, voilà qui je l'espère saura vous aider.

10 commentaires :

  1. Cette architecture est vraiment impressionnante! Je n'imaginais pas la ville comme ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus ! Ça donne une vrai cachet à la ville, on a un peu l'impression d'être figé dans le temps. Et puis c'est si beau *-*

      Supprimer
  2. Merci beaucoup pour les bons mots. Nous sommes les propriétaires de Art Nouveau Riga ou Jugendstila Paviljons à Strelnieku Street 9. Nous sommes ravis que vous ayez aimé notre magasin. Soyez toujours chaleureusement le bienvenu! https://artnouveauriga.lv/

    RépondreSupprimer
  3. Cette visite art nouveau devait être passionnante, quelle chance d'avoir pu rentrer dans certains halls de bâtiments.
    Dans le même style en Serbie j'ai visité la ville de Subotica. Je ne connais pas la proportion de bâtiments art nouveau dans la ville mais c'est énorme, il y en a plein également, y compris la synagogue et le McDo. J'ai adoré cette ville, j'ai trouvé que c'était très harmonieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais vu tes photos sur Instagram, je me suis notée d'aller découvrir cette ville tant que j'habite en Autriche, ça a l'air effectivement superbe !

      Supprimer
  4. Wow, c'est magnifique. J'ignorais qu'il y avait eu un si fort courant Art Nouveau dans les pays de l'Est. Merci beaucoup pour la découverte et toutes ces photos !
    J'ai découvert l'Art Nouveau à Nancy, où j'ai fait mes études, qui regorge également de bâtiments Art Nouveau (et notamment la villa Majorelle), et même d'un musée dédié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que Riga est un peu à part mais c'est également allé jusque dans les pays scandinaves, d'ailleurs l'art nouveau à Riga s'en est aussi inspiré. Bref, on en trouve vraiment partout !
      Oh Nancy la chance, l'école de Nancy était effectivement très réputée à l'époque, venir découvrir ça fait partie de mes envies. Mais c'est un coin de France où j'ai rarement l'occasion d'aller... Allez, reste plus qu'à organiser tout ça !

      Supprimer
  5. Merci pour toutes ces informations sur l'art nouveau. Je ne savais pas vraiment ce que c'était et j'ai appris beaucoup de choses. :) J'aime beaucoup l'architecture extérieure de la ville, mais beaucoup moins les intérieurs. En tout cas, Riga a l'air de valoir le détour ! xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir ! Même moi, qui pourtant s'y intéresse, j'en apprends à chaque ville, il y a toujours des subtilités à découvrir. En tout cas, quand on aime l'art nouveau, Riga est effectivement un incontournable :)

      Supprimer